Monday, February 27, 2012

Louis Bertignac Biographie

Louis Bertignac est né à Oran (Algérie) le 23 Février 1954.Quand Louis avait trois ans, sa famille a quitté Oran, cependant, et revint à Paris, fuyant le climat d'insurrection qui se préparait en Algérie à l'époque. C'est ainsi que Louis et sa sœur cadette a grandi à Paris, errant dans les rues du 12ème arrondissement de la capitale. Après décantation dans la vie à Paris, Louis vite développé un intérêt passionné pour la musique de sorte que ses parents l'ont inscrit à un cours de guitare classique. La première leçon s'est avéré être un désastre complet, toutefois - en effet, à la fin de la leçon Louis déclara qu'il s'ennuyait ferme avec accords de guitare classique! Bien qu'il abandonna bientôt sur le cours complètement, Louis a été inspiré de s'en aller et acheter un livre d'accords, et le fan de guitare jeune et enthousiaste a rapidement mis sur l'enseignement lui-même à jouer de l'instrument à partir de zéro.

De l'âge de 13 ans ont participé à la Louis Lycée Carnot à Paris, où il s'est vite révélée lui-même d'être un homme talentueux, qui travaillent dur élève et un joueur de football excellente. Musique restée sa grande passion dans la vie, cependant, et quand il n'était pas sur le terrain de football, Louis serait s'enfermer dans sa chambre, la pratique de ses accords de guitare en écoutant ses groupes préférés. (Ses héros principaux, à ce stade étaient les Rolling Stones, Led Zeppelin et les Beatles). Louis allait bientôt commencer à penser à former son propre groupe et dans le début des années 70, il a rencontré avec Corine Marienneau et Richard Kolinka (deux futurs membres de la groupe Téléphone). Louis aussi entendre parler d'un chanteur du nom de Jean-Louis Aubert et l'adolescence Louis Aubert fait tombé sur un jour dans un magasin de disques près de son école. (Aubert était destiné à devenir le quatrième membre de Téléphone).

Cependant, il faudrait encore quelques années avant la fondation du poste du groupe légendaire ont été effectivement posées.Dans l'intervalle, Louis concentré sur ses études et a continué à passer «baccalauréat» sa science avec brio. Louis a également continué à dépenser tout son temps libre à pratiquer sa guitare, et il est vite devenu un véritable virtuose sur son instrument choisi. En 1974, Louis a obtenu sa première chance majeure dans le monde de la musique quand sa nouvelle amie Valérie Lagrange (un jeune chanteur français qui avait lancé sa carrière de chanteuse à la fin des années 60) l'a présenté à Jacques Higelin. Impressionné par le talent de Louis, Higelin l'a invité à devenir guitariste dans son groupe de soutien. Louis a sauté sur l'occasion et le jeune guitariste a continué à accompagner Higelin sur son 1975 tournée (le fameux «BBH 75" tour). Il a ensuite rejoint le chanteur dans le studio, en jouant sur l'album séminal d'Higelin "Irradié".

Années soixante-dix

Après avoir gagné l'étape et une expérience précieuses enregistrement avec Higelin, Louis Bertignac a décidé qu'il était temps de se ramifier et de former son propre groupe. Faire équipe avec son vieil ami Corinne Marienneau et un autre musicien, Eric Levy, Bertignac a créé le Shakin'Street trio. Le groupe est allé à marquer un grand succès auprès des critiques musicaux français, mais n'a pas réussi à générer un succès commercial et le trio finit par fractionnement quelques mois plus tard.

Dans la carrière de 1976 Bertignac a été coup d'envoi à l'action une fois de plus, cependant, quand il s'est impliqué avec son deuxième groupe, Téléphone. Marienneau et Bertignac a fait équipe avec son ancien camarade de classe Kolinka et le chanteur Jean-Louis Aubert et le légendaire groupe français de la téléphonie a été créée en Novembre 1976. Les quatre jeunes Parisiens a explosé sur la scène musicale française le 12 Novembre, en fait, un concert mémorable à l'American Center à Paris. Au cours de la prochaine année Téléphone rares sont ceux qui vont à devenir le groupe France de rock de premier plan et Louis Bertignac a rapidement établi une réputation comme l'un des meilleurs guitaristes de la scène musicale française. Après dix ans le fer de lance du mouvement rock français, cependant, Téléphone ont été déchirées par des conflits internes.

Divisé

En Avril 1986, à la grande surprise générale et la déception des fans de musique français, Téléphone annoncé qu'ils se séparaient. Certains blâmé la scission sur les batailles entre les egos individuels, d'autres ont souligné les différences artistiques.Mais, quelles que soient les véritables raisons de la scission, le résultat était le même: Jean-Louis Aubert et Richard Kolinka s'en alla travailler sur leurs propres projets, tandis que Louis Bertignac et Corine Marienneau mis sur la formation d'un groupe tout nouveau, Les Visiteurs.

Les Visiteurs est allé en studio pour enregistrer leur premier album en 1987. Plein de s'écraser accords de guitare et la colère-alimentés paroles, cet album est le reflet de l'état général Bertignac d'esprit dans l'immédiat après-Téléphone période.Pourtant, en dépit de guitares déchaînées de l'album et les paroles virulentes, la piste qui a été le meilleur souvenir de cette période était de Bertignac lente tirant sur appel d'offres ballade "Ces idées-là". En 1990 Visiteurs Les retourné en studio pour enregistrer un deuxième album, "Rocks", mais malheureusement, cet album a rencontré un accueil plutôt tiède de la part fans et les critiques musicaux. Fondamentalement, Les Visiteurs n'ont jamais réussi à générer le même succès que le téléphone, mais néanmoins le groupe s'est avéré être une phase de transition importante pour Louis Bertignac, qui est passée d'une simple guitariste chanteur / guitariste. (Et même si à ce stade dans la carrière de sa voix Bertignac manquait portée réelle et la puissance, Bertignac semble certainement être plus heureux dans ce rôle).

La prochaine étape logique après Les Visiteurs était pour Bertignac de commencer à bouger vers une carrière solo. Et c'est exactement ce qu'il a fait. Après Visiteurs Les divisée dans le début des années 90, Corinne a quitté le monde de la musique pour travailler dans le théâtre et Bertignac a pris une pause complète, trekking autour de l'Inde et le Népal. Quand il revint à Paris, Bertignac est allé directement en studio pour commencer à travailler sur son premier album solo "Elle et Louis». Sorti en 1993, l'album a été enregistré entre Paris et New York avec le célèbre producteur américain Tony Visconti. "Elle et Louis" ont également présenté chœurs invités de la pop star française Vanessa Paradis et une contribution précieuse de la talentueuse batteur Manu Katché. Quant à Bertignac, il est allé l'état sauvage sur la guitare, se jetant corps et âme dans les solos de guitare déchaînés de "Vas-y guitare" corps et âme. Malheureusement, les paroles de l'album (écrit par Olivier Lorsac) n'étaient pas à la même norme que la musique - ce qui peut avoir été l'un des raisons pour lesquelles le nouvel album Bertignac fans de musique français largement dépassé l'.

Sans se laisser décourager par l'échec commercial de "Elle et Louis» Bertignac partit en tournée dans les provinces au printemps de 93, des concerts acoustiques simples avec un petit groupe de musiciens d'accompagnement. A son retour à Paris, le chanteur lui-même enfermé dans son home studio avec son ordinateur et sa fidèle guitare et se mit à travailler sur son nouvel album. Alors que Bertignac a été satisfait de la musique qu'il a écrite pour son nouvel album, il était loin d'être heureux avec les paroles. Donc, la maison de disques Bertignac, Columbia, a mis en contact avec le haut compositeur français Etienne Roda-Gil, qui a accepté de collaborer à l'album. Quand la musique et les paroles étaient finalement dans l'ordre, Bertignac s'est envolé à New York pour travailler avec le célèbre producteur et ingénieur du son Chris Kimsey (célèbre pour son travail avec, entre autres, les Rolling Stones).


Nouvel album Bertignac, intitulé tout simplement "96" (une référence à l'année de sa sortie) ont constaté l'artiste de retourner à ses racines rock et rendre un hommage fort et dynamique pour son instrument de prédilection, la guitare.L'album a été, en fait, Bertignac standard, mais il s'est bien vendu avec les fans de la chanteuse. Après la sortie de "96" Bertignac se lancent dans une vaste tournée nationale, l'enregistrement d'un double album live qui est sorti en Mars 98.Bertignac a donné son nouvel album live d'une touche moderne intéressante, le libérant ainsi qu'un CD-Rom (qui présente des images virtuelles de home studio de la chanteuse ainsi que fournissent les paroles et les accords de guitare à ses chansons les plus célèbres).

Téléphone laissé leur marque sur toute une génération, et Louis Bertignac a envisagé de réformer le groupe. Malheureusement, ce n'est jamais arrivé à cause de difficultés contractuelles.Néanmoins, il a continué avec ses activités artistiques, produisant des albums pour les deux artistes qu'il connaissait bien, car il avait eu des relations avec les deux: Corine (ex-bass player Téléphone) qui a sorti un album éponyme, et Carla Bruni, l'ancien modèle qui avait décidé d'aller dans le business de la musique. Les albums sont sortis en 2002, avec Carla Bruni frapper le grand moment et la vente de 2 millions d'exemplaires.Ce succès a relancé la carrière Bertignac, et il a demandé à Carla Bruni d'écrire des paroles pour son prochain album. Dans le même temps, il a contracté l'hépatite C, qui l'abattit. Il a quitté pour le Népal, un pays qu'il avait toujours apprécié, à se remettre de la maladie. En 2004, sa Lola premier enfant est né.

Une nouvelle vie

Alors que Louis Bertignac a été remis de ses problèmes de santé, son premier album solo en neuf ans a été publié en Février 2005, avec les très apt titre "Longtemps" (depuis longtemps). Dix des douze chansons ont été écrites par Carla Bruni. L'album a trouvé un équilibre entre la sensibilité féminine et les bouffonneries de Guitar Hero, et laissez Bertignac afficher son réel talent. Le premier single de l'album est "Je joue" (je joue). Plus à l'aise sur scène que jamais, Bertignac a pris la route pour une tournée de la France, jouant devant une salle comble à l'Européen à Paris le 12 Avril.

En 2007, Louis Bertignac a arrangé un autre album de Carla Bruni, "Pas de promesses", dans le même limpide, style intimiste que le précédent. Il a également présidé la bande de Gnawa avec Cyril Atef, Roy Ehrlich et Akram Sedkaou. Le groupe remanié quelques-uns des grands nombres seventies rock avec des arrangements musicaux gnawa, réunis régulièrement pour des concerts.
Au cours des années suivantes, le guitariste est resté dans l'ombre, des concerts dans les festivals petits, dont deux de l'autre côté du monde en 2009: celui de New Delhi, en Inde et un dans la capitale népalaise Katmandou.
Il n'était pas jusqu'en 2011 qu'il était de retour dans les bacs des disquaires avec son album "Grizzly", sur lequel il s'attaque à la guitare et retourne à puissante, rock confiant. Le producteur était Martin Meissonier, mieux connu pour son travail dans la musique du monde. Bertignac demandé à l'écrivain Alain Bashung, Boris Bergman, de prendre soin des paroles, et remis les pilons de plus de Cyril Atef de Bumcello et Band of Gnawa (remplacé sur une piste par Richard Kolinka, le batteur de Téléphone). Hilaire Penda fait le reste de la bande dynamique, et le trio partit pour une tournée en Inde et en France au printemps 2011 avec une date à l'Olympia à Paris le 8 Juin.
Mai 2011