Thursday, May 17, 2012

Diamants les plus anciennes et les plus célèbres du monde

Le Sancy Beau, Une des plus anciennes diamants monde vend pour 10 millions de dollars



L'un des diamants les plus anciennes et les plus célèbres du monde a été vendu pour près de 10 millions à Genève.

Les 35 carats Beau Sancy diamant est d'au moins 400 ans, et jusqu'à maintenant a été détenue uniquement par les membres de familles royales d'Europe.

À propos de Beau Sancy diamant
Au moment du mariage du prince Albert de Prusse avec la princesse Marie de Saxe-Altenburg à Berlin, le pont a été décrit dans les comptes rendus des journaux du mariage que de porter "le collier couronne, avec le célèbre« Sancy «diamant». Surprise et la mystification ont été causés par cette déclaration, a apparemment fait sur l'autorité, car parmi les nombreuses pérégrinations étranges du "diamant célèbre« Sancy »,« une visite à la prussienne »Schatz-Kammer" n'avait pas jusqu'ici été mentionné. Nous sommes maintenant en mesure de dissiper le mystère, grâce à l'extrait ci-jointe à partir d'une communication officielle complaisamment fait de nous le 7 Juin 1881, par M. Smernitz, ministre de la Maison royale, Berlin: -

«Parmi les nombreux diamants du Trésor royal il ya un intérêt seulement posséder historique. Il s'agit d'une brillante de forme splendide pesant 34 carats, portés comme un pendentif sur un collier, et connu sous le nom «Petit Sancy.« Ce diamant a été acheté par le prince Frédéric-Henri d'Orange, qui mourut en l'an 1647, et qui était grand-père du roi Frédéric Ier de Prusse. Grâce roi Frédéric le passé des legs d'Orange au Trésor royale de Prusse. "

Il apparaît donc que lors de son mariage la princesse Mary de Sachen-Altenburg portait pas le célèbre "Sancy" diamant, mais cette "Petite Sancy", assez correctement décrit comme attaché à la "collier de la couronne." De l'existence même de cette Sancy "Little », le public a été jusque-là profondément ignorants. Pas plus qu'il ne semble même maintenant de quel droit il porte le nom de «Sancy» à tous. L'explication, cependant, n'est pas à chercher bien loin.

Nous avons déjà vu que Nicolas Harlay, Signeur de Sancy, était évidemment un collecteur de diamant, et qu'il mourut en l'an 1627. Après sa mort, sa collection était sans doute dispersées par sa famille, et de cette façon le diamant, pesant 34 carats, serait jeté dans le marché. D'où son achat par Frédéric-Henri d'Orange, en 1647, est facile à expliquer.

Un diamant de son poids, assez rare en ces jours, au moins en Europe, serait naturellement associé à son propriétaire, le célèbre collectionneur, M. Sancy, et comme le plus grand, pesant 54 carats, a été connu sous le nom «Grande Sancy" ; les autres, pesant 34 carats probablement le prochain dans la taille, a pris le nom de la "Petite Sancy."