Thursday, March 5, 2015

Salon de Genève 2015 : Volkswagen Sport Coupé GTE, la future CC en filigrane

Lors du Salon de Genève 2015, Volkswagen a dévoilé son concept Sport Coupé GTE, un engin préfigurant la deuxième génération de la CC (Passat CC) qui adopte une silhouette dynamique et une motorisation hybride.


Avec sept ans de carrière malgré un lifting en 2011, la Volkswagen CC (autrefois appelée "Passat CC") commence à montrer des signes de vieillesse. Heureusement, le constructeur teuton a décidé de passer la seconde pour le Salon de Genève 2015 via un concept baptisé Sport Coupé GTE et qui préfigure la deuxième génération du coupé quatre portes allemand.

Design réussi
Esthétiquement, la silhouette de ce dernier concept VW est très aguicheuse (même si une autre couleur que le jaune aurait sans doute été de meilleur goût). Les lignes sont élancées avec un capot plongeant, une carrosserie plutôt marquée et un joli petit minois grâce à une calandre avec des bandes horizontales et en forme de V, rendant le modèle plus agressif.

Le dynamisme de l'engin se poursuit avec des éclairages à LED travaillés qui font office de prolongement de la calandre à l'avant. A l'arrière, une double sortie d'échappement accouplé à un spoiler qui ne passe pas inaperçu tout en restant raffiné complète un ensemble mesurant 4,87 mètres de long (pile entre une CC qui pointe à 4,81 mètres et une Panthéon qui culmine à 5,06 mètres).

A l'intérieur, Volkswagen a misé sur l'ergonomie. Au menu : pas de boutons mais de grands écrans qui servent à la fois de compteurs, de commandes de navigation, de radio et autres fonctionnalités. L'habitabilité est une priorité et cela se voit aussi en termes de capacité de chargement où le coffre offre un espace de 480 litres.



V6 hybride de 380 chevaux
Sous le capot, ce concept Sport Coupé GTE est aussi prometteur que sa ligne stylistique avec un V6 TSI de 3,0 litres qui prend place. Ce dernier peut développer 299 chevaux mais se voit épauler par deux moteurs électriques (appellation GTE oblige), dont un qui se situe à l'arrière, permettant ainsi au modèle de disposer d'une configuration quatre roues motrices et d'une puissance totale de 380 canassons.

Parée de cette artillerie, la nouvelle mouture de Volkswagen abat - sur le papier - l'exercice du 0-100 km/h en seulement 5 secondes pour une vitesse maximale de 250 km/h. Des performances appréciables d'autant que la consommation moyenne annoncée est de 2 l/100 km avec une autonomie de 50 km en tout électrique.



Source: tf1.fr/auto-moto